Le Bluegrass, cet enfant bâtard du country, du jazz et du blues

Le Bluegrass, cet enfant bâtard du country, du jazz et du blues

Le bluegrass est un style country qui a émergé aux États-Unis après la Seconde Guerre mondiale. Il est un héritier direct des « string bands »  comme la famille Carter, enregistrés  de manière intensive depuis la fin des années 1920.

 

Le bluegrass se distingue cependant des anciens « string bands » par son rythme plus syncopé (décalé), son chant ténor (lead) relativement aigu, ses harmonies serrées et par une forte influence (inavouée) du jazz et du blues.

 

Le Bluegrass : le banjo, oui, mais à la mode de Scruggs

Le bluegrass se distingue des autres variétés de musique country par ses rythmes entraînants et son répertoire, ainsi que par la place très importante accordée au banjo, toujours joué dans le style initié par Earl Scruggs à trois doigts, qui est propre au bluegrass.

 

Instruments du Bluegrass

La mandoline (un instrument introduit au XIXe siècle aux États-Unis ) et le violon sont généralement beaucoup plus présents dans le bluegrass que dans d’autres musiques country et occidentales, et les airs de quadrille, les chants religieux traditionnels et les ballades fournissent une part beaucoup plus importante du répertoire.

 

Bill Monroe, premier styliste du Bluegrass, et Earl Scruggs

Le style bluegrass a été créé par Bill Monroe, qui, au milieu des années 1940, avait considérablement expérimenté de nouvelles méthodes de présentation de la musique pour orchestre à cordes.

 

Il a commencé par développer un style de mandoline très particulier en jouant avec ses frères Birch et Charlie et, après la dissolution de leur groupe, il a formé son propre groupe, les Blue Grass Boys.

 

Le groupe présentait déjà de nombreux traits distinctifs du bluegrass moderne lorsqu’en 1945, Earl Scruggs, initiateur de la technique révolutionnaire de la technique banjo mentionnée plus haut, l’a rejoint.

 

Le style bluegrass a pleinement émergé au cours des années 1945-48.

 

À la fin des années 1940, un certain nombre de groupes jouaient cette musique ; les plus habiles étaient généralement dirigés par des musiciens qui avaient à un moment ou à un autre joué avec les Blue Grass Boys et appris le style directement de Monroe.

 

Bluegrass, désormais un style de masse

Le bluegrass est passé des performances à la radio dans les petites communautés du Sud dans les années 1940 à la télévision et aux bars « hillbilly » dans les années 1950, aux concerts universitaires, aux cafés et aux festivals folkloriques dans les années 1960.

 

Dans les années 1970, l’afflux de jeunes musiciens intéressés par le bluegrass lui a apporté une certaine influence de la musique rock.

%d blogueueurs aiment cette page :