Le Fusion (1969-1990): Rock, Funk et Jazz

Le Fusion (1969-1990): Rock, Funk et Jazz

Après avoir exploré les frontières de l’avant-garde pendant près de trois décennies, les musiciens de jazz ont décidé au cours des années 1970 à ramener le jazz dans le courant dominant avec la fusion jazz.

Ou comme Cary l’a affirmé : « le Fusion constitue la dernière chance du jazz pour le rendre à nouveau populaire. »

Le jazz fusion est la fusion du jazz avec différents genres de musique populaire, en particulier le rock et le funk.

Le jazz fusion combine la puissance, le rythme et la simplicité du rock’n roll avec l’improvisation sophistiquée du jazz.

L’amplification électronique ainsi que d’autres dispositifs musicaux électroniques du rock et du funk ont donné au jazz un son différent. Bien que certains critiques et musiciens de jazz traditionnel ne pensent pas que la fusion jazz est en fait du jazz, ce style a introduit le jazz à un public entièrement nouveau.

 

Les musiciens de Jazz fusion à connaître

 

Miles Davis – La questions avec Miles est plutôt de savoir quel genre de jazz Davis n’a pas contribué à façonner.

Weather Report – L’un des premiers et des plus influents groupes de jazz fusion.

Herbie Hancock – Pianiste qui a joué dans le Miles Davis Quintet ; pionnier des instruments électroniques dans le jazz ; son type de fusion combine typiquement le funk et le jazz ; l’un des musiciens de jazz vivants les plus influents de nos jours.

Chick Corea – Claviériste, pionnier du jazz électrique, il apporte des éléments de jazz latin dans sa fusion jazz.

Freddie Hubbard – Trompettiste ; fusionne funk et jazz.

John McLoughlin – Guitariste ayant collaboré avec Miles Davis.

 

Des pièces de Jazz Fusion à savourer

 

 

 

 

 

 

 

 

%d blogueueurs aiment cette page :