Une courte définition de la « Teenage Tragedy » ou la ballade ado à sauce tragédie

Une courte définition de la « Teenage Tragedy » ou la ballade ado à sauce tragédie

Le Teenage Tragedy est un style de ballade en musique populaire qui a atteint un sommet de popularité à la fin des années 1950 et au début des années 1960.

Les pièces typiques de ce style – également connus sous le nom de « tear jerkers », « death discs » ou « splatter platters » pleure de façon mélodramatique sur des scénarios de mort d’adolescents,. Elles sont généralement chantées du point de vue de l’amour du défunt, comme dans « Last Kiss » (1961), ou d’un autre témoin de la tragédie, ou de la personne morte (ou mourante).

D’autres exemples sont « Teen Angel » de Mark Dinning (1959), « Tell Laura I Love Her » de Ray Peterson (1960), « Ebony Eyes » des Everly Brothers (1961), « Dead Man’s Curve » de Jan et Dean (1964) et « Leader of the Pack » du Shangri-Las (1964).

La popularité du genre s’est estompée vers 1965 (en tant que phénomène principalement américain, c’était l’un des nombreux formats musicaux qui ont été noyés par l’invasion britannique), mais a inspiré une foule de chansons et de parodies similaires au fil des ans.

%d blogueueurs aiment cette page :