Bill Monroe, père du Bluegrass

Bill Monroe, père du Bluegrass

Né en 1911 à Rosine, dans le Kentucky, Bill Monroe a grandi dans une famille de musiciens amateurs.

 

Après s’avoir initié à la mandoline, il commence sa carrière musicale professionnelle en duo avec son frère Charlie. Les frères Monroe chantent de péché et de rédemption avec des harmonies éthérées et obsédantes, la musique reflétant la vie difficile de leur public rural.

 

 

Après la séparation des frères en 1938, Bill forme ses Blue Grass Boys et créé ainsi le bluegrass, un hybride de musique à cordes à l’ancienne, de gospel, de blues et de musique de cabaret à la mandoline.

 

Auteur-compositeur brillant, Monroe a développé un répertoire comprenant des classiques comme son hommage à son pays d’origine, « Blue Moon of Kentucky », son poème sincère à la famille qui l’a encouragé à faire de la musique, « Uncle Pen », et sa version surchargée du « Muleskinner Blues » de Jimmie Rodgers.

 

 

Le ténor caractéristique de Monroe incarne le son solitaire de la musique des montagnes.

 

Monroe a découvert et soutenu de nombreux instrumentistes qui ont peuplé son groupe jusqu’en 1996, lorsqu’un accident vasculaire cérébral l’a finalement mis sur la touche à l’âge de 85 ans.

%d blogueueurs aiment cette page :