Le 13th Floor Elevator perd son âme : Rocky Erickson, pionnier du garage psychédélique, s’est éteint

Le 13th Floor Elevator perd son âme : Rocky Erickson, pionnier du garage psychédélique, s’est éteint

Rocky Erickson, l’un des dernier vétérans du rock garage psychédélique, s’est éteint ce 31 mai à l’âge de 71 ans.

Comme Syd Barrett, Roky Erickson s’est imposé comme musicien culte tant pour sa musique que pour sa vie personnelle tragique.

Ses combats légendaires contre la folie et la toxicomanie ont souvent porté ombrage à l’influence psychédélique de son œuvre sur le rock.

Né Roger Kynard Erickson le 15 juillet 1947 à Dallas, au Texas, il a commencé à jouer du piano à l’âge de cinq ans, à 12 ans, il a commençait également à jouer de la guitare. Fils d’un architecte et d’une mère obsédée par la célébrité, Erickson a abandonné l’école secondaire pour devenir musicien professionnel. En 1965, il écrit sa plus célèbre composition, « You’re Gonna Miss Me », qu’il enregistre pour la première fois avec un groupe appelé The Spades. La chanson et sa ténor aigüe et envoûtante l’ont attiré l’attention d’un autre groupe de la région, les13th Floor Elevators, dont le parolier et joueur de « cruche » Tommy Hall a invité Erickson à se joindre à lui – les Elevators ont rapidement endisqué leur propre version de « You’re Gonna Miss Me », et le single est devenu numéro 56 dans les charts pop en 1966.

 

%d blogueueurs aiment cette page :