The Weavers, premier groupe du folk singer Pete Seeger

The Weavers, premier groupe du folk singer Pete Seeger

The Weavers est le premier et le plus influent groupe de chant folklorique moderne.

Il est apparu pour la première fois sur scène en 1948 sous le nom de The No-Name Quartet, fondé par deux meilleurs amis, Pete Seeger et Lee Hays, ainsi que deux jeunes membres de la scène folk new-yorkaise, Fred Hellerman et Ronnie Gilbert.

Les Weavers tirent leur nom d’une vieille pièce de théâtre allemande sur les travailleurs du textile du XIXe siècle.

En 1950, ils enregistrent une version de « Goodnight Irene » de leur ami Lead Belly, récemment décédé.

La pièce devient un succès à l’échelle nationale et assure au quatuor un contrat avec Decca, une étiquette majeure de disque, assortie de nombreuses offres de tournées : il est même question pour un temps d’une émission de télévision sur NBC. Tout s’écroulera lorsque les Weavers sont pris dans la tourmente de la chasse aux sorcières du sénateur McCarthy et fichés communistes : leur carrière s’effondre et ils se séparent en 1952.

Trois ans plus tard, ils donnent un concert de retour au Carnegie Hall et, bien que Pete Seeger quitte le groupe quelques années plus tard, ils continueront à se produire au cours des années 1960.

%d blogueueurs aiment cette page :