Charles Mingus, double bassiste, pianiste, compositeur et chef d’orchestre.

Charles Mingus, double bassiste, pianiste, compositeur et chef d’orchestre.

Bassiste, Charles Mingus a d’abord joué du trombone et du violoncelle avant de se lancer dans la basse à l’âge de 16 ans.

 

Mingus a joué avec Kid Ory, Louis Armstrong et Lionel Hampton dans les années 1940, mais son passage chez Red Norvo de 1950 à 1951 l’a fait connaître à l’échelle nationale.

 

 

 

Au début des années 1950, Mingus a joué avec des artistes tels que Charlie Parker, Miles Davis, Dizzy Gillespie, Thelonious Monk, Duke Ellington et bien d’autres, dont une performance remarquable au Massey Hall de Toronto avec Parker, Gillespie, Bud Powell et Max Roach.

 

En 1952, Mingus a créé la maison de disques Debut et, après avoir contribué à l’atelier des compositeurs de jazz de 1953 à 1955, il a créé son propre atelier en 1955.

 

Dans l’ensemble de son atelier, Mingus se produit avec des sidemen dont Eric Dolphy, Jimmy Knepper, Rahsaan Roland Kirk, Dannie Richmond, et bien d’autres.

 

 

Au cours des années 1960, Mingus a écrit certaines de ses compositions les plus complexes, notamment « The Black Saint and the Sinner Lady » et « Meditations on Integration », mais à la fin des années 1960, Mingus s’est retiré de la vie publique.

 

Après avoir reçu une bourse Guggenheim en 1971, un Mingus revigoré a recommencé à jouer et à écrire de la musique. Mingus est tombé malade de la sclérose latérale amyotrophique (SLA), également connue sous le nom de maladie de Lou Gehrig, à la fin de 1977 et est décédé deux ans plus tard.

 

Après sa mort, Mingus Dynasty a été formé pour interpréter ses compositions. Le Mingus Big Band continue de se produire à ce jour, et en 1989, Gunther Schuller a reconstruit et dirigé la pièce orchestrale inachevée de Mingus, « Epitaph ».

%d blogueueurs aiment cette page :