Merle Haggard, de la prison de San Quentin à doyen du « Outlaw Country »

Merle Haggard, de la prison de San Quentin à doyen du « Outlaw Country »

Né en 1937 à Bakersfield, en Californie, Merle Ronald Haggard a passé une grande partie de son enfance en tant que fugueur dans des pensionnats.

 

Son début d’âge adulte n’a pas été meilleur, puisqu’il a régulièrement fait de la prison pour des petits délits commis entre des performances sporadiques dans les bars et clubs locaux.

 

En 1957, il a été arrêté pour cambriolage et a passé trois ans en prison, dont une partie en isolement.

 

Après sa libération, Merle décroche un concert à Las Vegas en jouant de la basse pour Wynn Stewart.

 

 

En 1962, Merle est signé sur un petit label local, Tally Records, et son quatrième single pour Tally, « (My Friends are Gonna Be) Strangers », atteint le Top 10 du Billboard et bientôt Haggard a son premier contrat avec Capitol.

 

« Strangers » est devenu le titre du premier de ses quelque 70 albums solo. Haggard a également endiqué des collaborations marquantes avec des artistes comme Willie Nelson, Porter Wager, Bob Wills et bien d’autres, ainsi que de nombreuses bandes originales, rééditions et compilations.

 

 

Chanteur, écrivain, guitariste et violoniste, Merle Haggard a composé 38 chansons numéro 1, dont sa légendaire « Today I Started Loving You Again », qui a été reprise par près de 400 autres artistes.

 

Merle est un membre du Country Music Hall of Fame, lauréat d’un Grammy.

 

 

Le CMA et l’ACM l’ont nommé deux fois « Entertainer of the Year » chacun. Lors de ses concerts, Merle Haggard est aussi susceptible d’interpréter ses chansons préférées de Jimmie Rodgers et Bob Wills que ses propres classiques tels que le très politique « Okie from Muskogee ».

%d blogueueurs aiment cette page :