Art Blakey : Architecte du Hard Bop

Art Blakey : Architecte du Hard Bop

Pianiste à l’origine, la carrière de Blakey a pris son envol lorsqu’il a commencé à jouer de la batterie.

 

Blakey a travaillé avec plusieurs groupes dans les années 1940, notamment des groupes dirigés par Fletcher Henderson et Billy Eckstine. Il est devenu un batteur populaire qui allait ensuite travailler avec Miles Davis et Dexter Gordon.

 

 

 

 

En plus de travailler régulièrement comme sideman, Blakey a également commencé à diriger ses propres groupes vers la fin de la décennie, y compris la première incarnation du célèbre groupe, les Jazz Messengers.

 

Tout au long des années 1950, Blakey travaille principalement en tant que leader, souvent avec un groupe qui compte de nombreux musiciens parmi les meilleurs de l’époque. Blakey s’est associé à Horace Silver dans la première partie des années 1950, et les deux ont formé un formidable duo, réunissant plusieurs groupes de jazz qui comptaient des musiciens comme Clifford Brown, Lou Donaldson, Kenny Dorham et Hank Mobley.

 

Silver et Blakey se sont séparés en raison de différences créatives, et Blakey a conservé le titre provisoire de Jazz Messengers pour les groupes qu’il a dirigés pendant les décennies suivantes.

 

Wayne Shorter, Lee Morgan, Benny Golson, Bobby Timmons, Curtis Fuller et Freddie Hubbard ont tous été membres des Jazz Messengers à la fin des années 1950 et au début des années 1960.

 

Au cours des décennies suivantes, de nombreux autres musiciens célèbres ont rejoint les Jazz Messengers, notamment Keith Jarrett, Bobby Watson, Chuck Mangione, Woody Shaw, Wynton Marsalis et Terence Blanchard. Blakey était considéré comme une figure importante, donnant aux jeunes musiciens la possibilité de se produire et de se développer.

%d blogueueurs aiment cette page :