John Lomax et son fils, Alan Lomax, ethnologues et folkloristes

John Lomax et son fils, Alan Lomax, ethnologues et folkloristes

Né en 1867, John A. Lomax est la personne qui a mis les archives de la chanson populaire américaine sur la carte avec ses voyages d’enregistrement. Dans des circonstances défavorables, lui, et plus tard son fils Alan, ont été responsables d’une réalisation exceptionnelle qui a permis de préserver la musique roots par des livres ainsi qu’on important fond d’enregistrements.

Ils ont publié un certain nombre de livres de chansons, dont la plupart sont épuisés. Quelques-unes ont été réimprimées récemment : John Lomax et Alan Lomax, Our Singing Country : Folk Songs and Ballads (Dover, 2000) et John Lomax et Alan Lomax American Ballads and Folk Songs (Dover, 1994).

Alan Lomax reste une figure énigmatique dans l’histoire de la musique roots américaine.

Peu de gens ne peuvent qu’être émerveillés par l’incroyable héritage d’enregistrements qu’il a réalisés sur le terrain en Amérique et dans le monde entier.

Rounder Records s’est d’ailleurs attaqué à un projet étonnant avec la Alan Lomax Archive, soit de publier 150 volumes de ses enregistrements de terrain dans leur collection Alan Lomax. Déjà des douzaines ont été publiées dans diverses séries. La série Deep River of Song est particulièrement intéressante, car elle met l’accent sur les enregistrements sur le terrain des Afro-Américains de 1933 à 1946. Les deux derniers sont magnifiques, Deep River of Song : Georgia (Rounder) et Deep River of Song : Alabama (Rounder) La collection de quatre CD, Sounds of the South (Atlantic) des voyages de Lomax dans cette région en 1959 est un autre grand échantillon de son travail.

Alan Lomax a également produit une série de cinq épisodes de PBS Television, American Patchwork, qui, il y a plus d’une décennie, portait sur le blues du Delta, la musique cajun, les défilés de jazz à la Nouvelle-Orléans, la musique ancienne des Appalaches et la contribution des anciens chanteurs à la musique roots, maintenant disponible en vidéo chez Vestapol.

L’artiste techno et danseur Moby a samplé plusieurs enregistrements Lomax sur le terrain pour son album Play (V2), un disque de platine, qui les a fait connaître à des oreilles qui ne les auraient jamais recherchés.

%d blogueueurs aiment cette page :